La Consultation

          Votre ostéopathe est un praticien habilité à poser un diagnostic biomécanique, après avoir exclu les pathologies situées hors de son champ d’intervention.

          Il est également capable de réorienter le patient, si nécessaire, vers la spécialité médicale la plus adaptée à la pathologie que son examen clinique a pu mettre en évidence.


La consultation ostéopathique se déroule en 4 étapes :

 

Anamèse

 

    

      Ce premier temps permet de connaître avec précision, par un ensemble de questions, votre motif de consultation.

          Grâce à plusieurs questions bien orientées, votre ostéopathe cherche à écarter les pathologies hors de son champ d’application (inflammatoires, infectieuses, neuro-centrales…) et pose une hypothèse de diagnostic.

 

 

Examen

 


          L’ostéopathe procède ensuite à un examen clinique qui lui permet de mettre en évidence les structures à l’origine du motif de consultation.


          Il débute par un examen neuro-vasculaire et se poursuit par un examen visuel du patient dans son ensemble en statique puis lors du mouvement.


          Il effectue ensuite l’examen palpatoire consistant en un ensemble de test. Cet examen peut être enrichi par les différents examens complémentaires dont dispose le patient : radios, échographies ou autres.


          L’examen permettra d’identifier la ou les articulations présentant le déficit de mouvement et la structure en cause.

 

          Ces étapes du protocole permettront d’aboutir à un constat clinique, et donc de déterminer la stratégie de traitement, la méthode à adopter, et enfin la technique la plus appropriée.

                     

 

Traitement

 


          Il se fonde sur un ensemble de techniques qui permettront de soulager vos douleurs et de relâcher vos tensions musculaires en redonnant aux articulations souplesse et mobilité. L'ostéopathe choisira parmi l'éventail des techniques à sa disposition, celle qui sera adaptée à son patient. 


          Si la pathologie n’est pas dans son champ d’application, l'ostéopathe redirigera son patient vers le corps médical.

 

 

 

Les conseils

 

          Le traitement ostéopathique permet donc de redonner de la mobilité au patient. Cependant pour qu’il puisse maintenir dans le temps les bénéfices de la séance il lui sera prodigué des conseils en fonction de ses douleurs, de sa profession, de ses activités…

 

Après la manipulation

 


          Vos douleurs, aussi nombreuses que diverses, peuvent être rapidement soulagées par l'intervention de votre ostéopathe. Les améliorations sont rapides, le plus souvent dans les 48 heures suivant la manipulation, ou au plus tard, dès la deuxième ou la troisième consultation.
          Des réactions neurovégétatives de fatigue, ou des phases de courbatures, peuvent être perceptibles dans les 48/72 heures qui suivent la consultation. Cette phase normale précède l'amélioration la plus notable.